Se constituer une épargne de précaution

Avant de vous lancer dans tout projet d’investissement, il est indispensable de vous constituer une épargne de précaution.

Si vous souhaitez construire un capital de manière durable, il faut être capable de ne jamais y toucher, afin de bénéficier de la magie des intérêts composés et d’utiliser au mieux les avantages fiscaux. Or la vie réserve parfois des surprises et pour faire face à des imprévus ou anticiper des dépenses exceptionnelles, il est nécessaire de disposer d’une épargne sûre et accessible à tout moment.

Où conserver mon épargne de précaution ?

L’épargne de précaution doit respecter 2 critères :

  • Disponible : vous devez pouvoir faire un virement sur votre compte courant très rapidement
  • Sûre : pas ou peu de volatilité (vous ne choisissez généralement pas le moment ou vous en aurez besoin), faible risque

À ce titre, les livrets réglementés comme le livret A, le livret de développement durable (LDD), le livret d’épargne populaire (LEP) ou le compte d’épargne logement (CEL), ainsi que les livrets bancaires sont tout indiqués.

En revanche, leur rémunération est souvent faible, et protègent à peine (ou pas !) de l’inflation, c’est pourquoi il n’est pas optimal de mettre plus que nécessaire sur ces supports.

Quel doit-être le montant de mon épargne de précaution ?

Selon votre situation, il est généralement recommandé de conserver une épargne allant de 3 à 6 mois de revenus du foyer.

Par exemple, pour un couple sans enfant gagnant 4000€ / mois, une épargne de précaution de 20k€ (5 mois de revenus) paraît tout à fait raisonnable.

Combien dois-je épargner ?

Une fois l’objectif du montant de votre épargne de précaution fixé, vous pouvez vous fixer des règles de gestion assez simples, par exemple :

  • Si votre épargne est inférieur à votre objectif, rediriger tout le surplus mensuel vers l’épargne de précaution
  • Si l’objectif d’épargne est atteint, vous pourrez alors sereinement investir dans d’autres projets, ou épargner sur un compte différent pour un projet vacances par exemple.
  • Si vous devez réellement besoin de votre épargne à un moment, les investissements seront mis en pause le temps de reconstituer l’épargne

Bien entendu, cette stratégie est très conservatrice, mais elle vous permettra de dormir sur vos deux oreilles !

Je n’arrive pas à épargner !

Dans le cas où il vous faudrait des années pour constituer cette épargne de précaution, c’est sans doute que vous vivez au-dessus de vos moyens, ou bien que vous maîtrisez mal votre budget. Pour vous donner un point de référence, en épargnant 15% des vos revenus chaque mois, il faut 20 mois pour épargner 3 mois de revenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *